un sanctuaire

Le sanctuaire Jeunes Animaux Confisqués au Katanga (J.A.C.K.) a été créé en 2006 à l'initiative d'un couple européen, Franck et Roxane Chantereau, désireux de cesser  à Lubumbashi ( Sud de la République Démocratique du CONGO) le trafic d'espèces en voie d'extinction et du chimpanzé plus précisément.

le problème

En effet, ces créatures étaient en vente dans les rues de Lubumbashi et ce malgré les lois existantes. Il faut savoir que la RDC a ratifié les accords de la CITES en 1976 et que rien a été fait pour les chimpanzés au Katanga depuis lors.

Une enquête non officielle menée par Franck Chantereau à Lubumbashi de 1995 à 2006 a démontré qu'environ 3 jeunes primates arrivaient mensuellement en ville pour y être vendus ou y transitaient avant de partir sur la frontière de la Zambie.

Quand on sait qu'en moyenne 10 individus sont sacrifiés pour sortir 1 jeune primate de la forêt en vue de le vendre, 3 jeunes chimpanzés arrivant à Lubumbashi représentaient dès lors mensuellement 30 primates péris, soit environ 360 individus exterminés par an rien que pour répondre à la demande du trafic illégal d'animaux exotiques de compagnie. Un vrai massacre!

la solution 

Raison pour laquelle il était grand temps d'agir!

Franck Chantereau, passionné de grands singes depuis son plus jeune âge, ne pouvait accepter cette tragique réalité et, avec le soutien de sa femme, Roxane, a eu l'idée de créer un centre d'accueil pour ces orphelins. 

Leurs principaux objectifs: cesser le trafic illégal, renforcer les lois en matière faunique et aussi apporter un refuge à toutes ces créatures confisquées qui n'ont pas d'endroits où aller...

J.A.C.K. est ce sanctuaire! Le Ministère Congolais de l'Environnement (M.E.C.N.E.F.) effectue les saisies et confie les confiscations  à J.A.C.K. qui les encadre, les soigne et leur donne la possibilité de vivre dans des groupes de chimpanzés avec l'espoir d'un jour pouvoir les relâcher. 

un début difficile 

Mais dès le début la situation pour Franck et Roxane était loin d'être facile!

De avril 2006 à septembre 2006, le couple a fait appel à maintes reprises à des institutions internationales en matière de grands singes et en matière de protection animale pour avoir des informations ou un quelconque soutien logistique. Mais, malheureusement, l'ensemble des portes étaient fermées!

Il a fallu un horrible sabotage, un feu criminel allumé dans l'enclos de nuit où dormaient 5 bébés chimpanzés en septembre 2006 pour qu'enfin le monde s'intéresse à ces primates blessés, traumatisés et sauvés par Franck et Roxane. Une tragédie lors de laquelle 2 jeunes chimpanzés ont été brûlés vifs - un geste ignoble dont le but était d'intimider Franck et Roxane et de faire arrêter leur action de sauvetage d'une espèce en danger.

Peu de gens ont cru en la motivation et au courage du jeune couple et peu de gens les ont soutenus. 3 chimpanzés ont survécu aux flammes du sabotage et il n'était que normal que Franck et Roxane continuent à les encadrer et à en sauver d'autres... 

Le Sanctuaire Jeunes Animaux Confisqués au Katanga (J.A.C.K.) a légalement été créé le 24 octobre 2006 et a sauvé à ce jour 1 bonobo (envoyé au sanctuaire de Lola ya Bonobo) et 44 chimpanzés communs dont 4 n'ont pas survécu.

une équipe 

des fondateurs-gérants bénévoles


Passionné de Grands Singes depuis sa tendre enfance, Franck Chantereau savait qu'un jour il ferait quelque chose pour leur venir en aide. Cette envie de les sauver a grandi et s'est accentuée par ses visites hebdomadaires à l'Espace Zoologique de St Martin-la-Plaine (France) et avec les échanges amicaux qu'il avait depuis tout petit avec Mr Pierre Thivillon, directeur de ce parc. 

La rencontre avec Roxane Couttenier a concrétisé cette motivation profonde: ils se sont installés à Lubumbashi où la famille de Roxane vit depuis plusieurs générations et y ont sauvé le premier bébé chimpanzé jamais confisqué par les autorités congolaises. Ensemble ils ont créé le Sanctuaire J.A.C.K. et c'est ensemble qu'ils le gèrent de façon bénévole. 

des soigneurs

L'équipe est composée à ce jour de 8 employés congolais et chacun a sa tâche bien définie qui s'étend du soigneur au responsable de l'enrichissement en passant par le cuisinier et le responsable du potager. 

des Rangers 

Aussi, depuis septembre 2013, suite au second incendie criminel qui a détruit en partie le centre éducatif de J.A.C.K., le sanctuaire s'est vu octroyé la protection supplémentaire de 2 gardes chasse armés des Parcs Nationaux (I.C.C.N.) en vue de protéger non seulement le site, mais aussi l'équipe et l'ensemble des animaux sauvés et recueillis par J.A.C.K.

un vétérinaire bénévole

C'est depuis 2007 que le Docteur Jean Claude BINEMO aide bénévolement le Sanctuaire. Fils de vétérinaire,amoureux des animaux, sa motivation majeure est de participer à ce projet unique au Katanga qui vise à sauver le patrimoine faunique de son pays.

des pensionnaires 

A ce jour, en juin 2017, le Sanctuaire s'occupe de 37 chimpanzés confisqués par les autorités et confiés à J.A.C.K.:  

17 femelles

 20 mâles

 
Make a Free Website with Yola.