Oui, merci à tout ceux qui ont laissé des messages de réconfort et de sympathie sur notre profile Facebook. Le chagrin est toujours là et nous nous devons de trouver néanmoins la force de continuer car les autres pensionnaires de notre sanctuaire ont besoin de notre affection et de notre attention au quotidien...

Merci