Chers Tous,

Oui, en effet, en plus d'héberger les créatures confisquées par les autorités de la RDC (chimpanzés et galagos), J.A.C.K. participe aux saisies légales de trophées, soit de parties mortes d'espèces animales en danger. Faut savoir que les collectionneurs sont friands de peaux, de pièces d'ivoires et certaines personnes aiment mettre leur parapluie dans le pied d'un éléphant...


Cela fait maintenant plusieurs années que J.A.C.K. travaille conjointement et étroitement avec les autorités locales. La faune de la RDC est en train de disparaître à petits feux et il ne restera plus rien quand tout sera tué, mangé, vendu voire complètement éteint. Notre pays comptait des espèces animales uniques au monde et plusieurs d'entre elles font déjà partie du passé et ne sont visibles que dans les bouquins.... Bien triste constat, n'est-ce pas?

Roxane