Et oui, ce 21 octobre marque les deux années que la jeune Elia vit chez nous à J.A.C.K. La jeune femelle était détenue dans des conditions affreuses à l'arrière d'une maison ici à Lubumbashi et a beaucoup souffert puisque mal alimentée et confinée dans un espace restreint qui ne lui permettait même pas de bouger... Ces conditions seraient d'ailleurs à l'origine de son caractère autiste, car le cerveau ayant été peu stimulé et très peu alimenté de nutriments essentiels à sa croissance, il aurait cessé d'évolué et de se développer normalement...

Aujourd'hui Elia vit dans le groupe des petits: eux seuls arrivent à la faire interagir vu qu'en présence des plus âgés qu'elle, elle se coupe litéralement du monde et se renferme dans sa bulle...