Les grands singes ont été pendant des années sujets aux tests en laboratoires et à ce jours quelques états américains décident d'arrêter cette pratique et certains chimps ont déjà été recueillis par des sanctuaires car retirés de leur calvaire... 

Aujourd'hui, encore une bonne nouvelle dans ce sens: les National Institutes of Health ( instituts gouvernementaux qui font de la recherche médicale et biomédicale) ont décidé d'enlever une partie de ses pensionnaires chimpanzés et de les placer dans des sanctuaires. C'est un début, certes, car d'autres restent malheureusement derrière et on espère vivement que l'ensemble des animaux en laboratoires trouvent enfin la paix!

Voici le lien de l'article (en Anglais) http://www.nih.gov/news/health/jun2013/od-26.htm.